__________
© 2007-2021 - Built with Indexhibit

Curating & Compromising


EN
He told me to look at my hand, for a part of it came from a star that exploded too long ago to imagine. This part of me was formed
from a tongue of fire that screamed through the heavens until there was our sun. And this part of me — this tiny part of me — was
on the Sun when it itself exploded and whirled in a great storm until the planets came to be.
And this small part of me was then a whisper of the earth. When there was a life, perhaps this part of me got lost in a fern that was
crushed and covered until it was coal. And then it was a diamond millions of years later—it must have been a diamond as beautiful
as the star from which it had first come.
Or perhaps this part of me became lost in a terrible beast, or became part of a huge bird that flew above the primeval swamps.
And he said this thing was so small—this part of me was so small it couldn't be seen—but it was there from the beginning of the world.
And he called this bit of me an atom. And when he wrote the word, I fell in love with it.
Atom.
Atom.
What a beautiful word.

— Paul Zindel, The effect of gamma rays on man-in-the-moon marigolds, 1971



— Contemplating the passing of the time.
Curating as an on-going process. Or what remains when things die. The learnings, the writings, the passings, the artefacts, the memories.
Good and bad. The things we won't take into our grave, the heritage we will pass on. Also, books as spaces, exhibitions as narratives.
— Needs & wants.
Curating time through space, motions, and actions. Archiving, documenting and recording. On belongings: Happy he who, like Ulysses,
journeyed far and wide.
— Autonomy vs. independence.
Less is less, more is more. An eye for an eye, ashes to ashes. Forgiveness is in the nature of those who forget. Idiosyncrasy can be a useful tool.
— Expectations vs. waits.
Looking for Askêsis and ékstasis, mostly through materialism and eroticism.
— Linguistics & Semiotics.
Language use and abuse. What one says, what one means, what the other understands. Aesthetics is the branch of philosophy that encompasses
both politics and the arts. Thank you.
— Dasein.
From my here and now, I tend rather to glimpse into the future than the past. Astrology as a form of psychology; I ain’t no witch, just insightful.
Compromising from time to time. Energies flowing from within, released into the world and vice versa. Intuition, anticipation, accuracy, recognition,
acknowledgment, retaliation, empowerment of the selves. Chaos theory. Attempts at caring and loving better. Researching love in its various forms.
Nec spe nec metu. Benevolence does not mean conformism, nor seemliness. High standards, low expectations. There is no universal righteousness.
The key to relevance is balance. Treating individuals as individuals. Not equals. The end justifies the means, although the latests cannot serve as excuses.
Situations, causes, and consequences.
— On altruism.
The selfish gene as defined by Dawkins describes a possible theory of evolution at the microscopic level. Paradoxically, the gene considered selfish
develops according to the principle of natural selection. Its function is replication, no matter what the cost to the organism to which it belongs.
What would be the use of a gene that only defends its own interests in a community where, devoted only to itself, it only runs the risk of alienation
or lack of otherness. If the selfish gene imposes altruism, it is by virtue of the conditions of its environment, its capacity to take into account
that in order to develop, interdependence on a macroscopic scale becomes necessary. Implicitly establishing social contracts with the Others,
weaving the bonds of unique relationships that remain in constant rebalance.
Changing scale, the whole subject is then governed by its own internal organization that it may or may not control. I am a curator. I’m a pisces.
I’m an ethical slut. My selfish gene aims at the blossoming of otherness. The capacity of a unit to serve the interests of the whole in spite of its own.
My work relies on that of others, the artists’. I am committed to others. My function is to highlight and put into perspective the points of view
of one or several individuals. I must protect, take care of and allow the enrichment and disinterested transmission of knowledge.





__________________________________________





FR
Il m'a dit de regarder ma main, parce qu’une partie de celle-ci venait d'une étoile qui a explosé il y a trop longtemps pour qu'on puisse l'imaginer. Cette partie de moi était formée d'une langue de feu qui criait à travers les cieux jusqu'à ce qu'il y ait notre soleil. Et cette partie de moi — cette minuscule partie de moi — était sur le Soleil lorsqu'il a lui-même explosé et a tourbillonné dans une grande tempête jusqu'à ce que les planètes se forment.
Et cette petite partie de moi était alors un murmure de la terre. Lorsqu'il y avait une vie, peut-être que cette partie de moi s'est perdue dans une fougère qui a été écrasée et recouverte jusqu'à ce qu'elle devienne du charbon. Et puis c'était un diamant des millions d'années plus tard - ce devait être un diamant aussi beau que l'étoile dont il était issu.
Ou peut-être que cette partie de moi s'est perdue dans une bête terrible, ou est devenue une partie d'un énorme oiseau qui volait au-dessus des marais primitifs.
Et il a dit que cette chose était si petite - cette partie de moi était si petite qu'on ne pouvait pas la voir - mais elle était là depuis le début du monde. Et il a appelé cette partie de moi un atome. Et quand il a écrit ce mot, j’en suis tombée amoureuse.
Atome.
Atome.
Quel joli mot.

— Paul Zindel, The effect of gamma rays on man-in-the-moon marigolds, 1971



— Contempler le temps qui passe.
La conservation en tant que processus continu. Ou ce qui reste quand les choses meurent. Les apprentissages, les écrits, les passages, les artefacts, les souvenirs. Le bon et le mauvais. Les choses que nous n'emporterons pas dans notre tombe, l'héritage que nous transmettrons. Aussi, les livres comme espaces, les expositions comme récits.
— Les besoins et les désirs.
La conservation du temps à travers l'espace, les mouvements et les actions. Archiver, documenter et enregistrer. Sur les biens : Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.
— Autonomie vs indépendance.
Moins c'est moins, plus c'est plus. Œil pour œil, dent pour dent, poussière tu redeviendras poussière. Le pardon est dans la nature de ceux qui oublient. L'idiosyncrasie peut être un outil utile.
— Espérances vs. attentes.
La recherche de l'Askêsis et de l'ékstasis, principalement par le matérialisme et l'érotisme.
— Linguistique et sémiotique.
Usages et abus de langage. Ce que l'un dit, ce qu’il veut dire et ce que l'autre comprend. L'esthétique est la branche de la philosophie qui englobe à la fois le politique et les arts. Merci.
— Dasein.
De mon ici et maintenant, j'ai plutôt tendance à entrevoir l'avenir que le passé. L'astrologie comme forme de psychologie ; je ne suis pas une sorcière, juste perspicace. Compromis de temps en temps. Des énergies qui coulent de l'intérieur, libérées dans le monde et vice versa. Intuition, anticipation, précision, identification, reconnaissance, riposte, autonomisation du moi. La théorie du chaos. Tentatives de prendre soin et aimer mieux. Rechercher l’amour dans ses différentes formes. Nec spe nec metu. La bienveillance ne signifie ni bien-pensance, ni bienséance. Hauts standards, faibles attentes. Il n'y a pas de justesse universelle. La clé de la pertinence est l'équilibre. Traiter les individus en tant qu’individus. Pas égaux. La fin justifie les moyens, bien que ces derniers ne puissent servir d'excuses. Situations, causes et conséquences.
— Sur l’altruisme.
Le gène égoïste tel que définit par Dawkins décrit une possible théorie de l’évolution au niveau microscopique. Paradoxalement, le gène considéré égoïste se développe selon le principe de la sélection naturelle. Sa fonction est la réplication, qu’importe ce qu’il en coûte à l’organisme auquel il appartient.
Mais à quoi bon un gêne qui ne défende que ses intérêts dans une communauté où voué à lui-même, il ne coure qu'à son aliénation par manque d’altérité. Si le gêne égoïste impose l’altruisme, c'est en vertu des conditions de son environnement, sa capacité à prendre en compte que pour se developper, l'interdépendance à l’échelle macroscopique devient nécéssaire. Il s'agit toujours d'établir un contrat social implicite avec autrui, tisser les liens d'une relation qui demeure en constant rééquilibre.
En changeant d’échelle, le sujet entier est alors régit par sa propre organisation interne qu’il ne peut contrôler. Je suis curateur. Je suis Poissons. Je suis une salope éthique. Mon gène égoïste vise l'épanouissement de l'altérité. La capacité d'une unité à servir les intérêts d’un tout en dépit des siens.
Mon travail repose sur celui d’autrui, les artistes. Je m'engage pour les autres. Ma fonction est de mettre en lumière et en perspective les points de vue d’un ou plusieurs individus. Je dois protéger, prendre soin de et permettre l'enrichissement et la transmission désintéressée du savoir.